Le pâté Hénaff

 

 

La petite boîte bleue de Pâté Hénaff, de fabrication finistérienne, datant de 1914, fait partie de mes souvenirs d'enfance dans le Morbihan  car elle ne manquait jamais dans les provisions des ménagères bretonnes (et au-delà de la Bretagne).  A la maison avec elle on n'était jamais pris au dépourvu, on pouvait toujours offrir un bout d'pain à un visiteur imprévu … allez hop on sortait la tourte de pain et on  ouvrait une boîte de Pâté Hénaff, sans oublier le pichet de cidre… l'hospitalité bretonne est bien connue !

 

La boîte de Pâté Hénaff était aussi de tous les voyages : tartinée entre deux  tranches de pain dans la musette des écoliers pour leur « quatre heures », balade aux champs  dans le panier à côté du pain noir, des boîtes de sardines à l'huile ou de pilchards, du morceau de lard  et de la bouteille de cidre pour le casse-croûte des paysans, piques-niques divers …. Je me souviens aussi que pendant les grandes vacances, mon frère et moi accompagnions notre mère au duë (lavoir) pour la journée de grande lessive. Après avoir bien patouillé dans le petit ruisseau, à  midi arrivait le moment tant attendu de la pause casse-croûte. Assis autour de notre mère, sur un coin d'herbe ombragé à proximité  d'une petite fontaine proche du duë, nous mangions de bon appétit des rouelles de pain tartinées de Pâté Hénaff, de Mère Picon ou de Vache qui rit, en nous désaltérant d'un gobelet d'eau puisé à la fontaine. Notre chienne « Soumise » faisait aussi partie de l'équipée et,  abandonnant momentanément la surveillance des vaches dans le pré voisin et sa chasse aux grenouilles, elle s'amenait en couettant de la queue pour quémander une goulée de pâté. Ah qu'il faisait bon, on avait le cœur bien gai ! Quelle chance et quel bonheur d'avoir vécu dans son enfance ces instants de joie pure dont on garde la nostalgie toute sa vie.

 

Le temps a passé mais à l'aube de ce XXIème siècle, la petite boîte de Pâté Hénaff se trouve encore une place parmi la profusion de victuailles  sur les rayonnages des magasins et dans nos placards. Personnellement j'en ai toujours quelques boîtes en réserve. J'utilise ce pâté de différentes manières, en amuses bouche à l'apéritif, en hors-d'œuvre, en sandwich pour les piques-niques. Ci-dessous quelques recettes de mon imagination.

 

 

(Maminou Annick – Morbihan – 17.03.2007)

 

 

Recettes à base de Pâté Hénaff :

 

 

Petit conseil : stockez vos boîtes au réfrigérateur pour que le pâté se tienne bien au moment de la coupe.

 

 

Amuses bouche pâté Hénaff/mâche :

Ingrédients : 1 boîte moyenne  de pâté Hénaff (ou + suivant le nombre de convives) – quelques feuilles de mâche – des petits pics en bois

Démoulez le bloc de pâté et coupez le en dés de grosseur moyenne. Sur les pics enfilez une feuille de mâche, un dé de pâté, une feuille de mâche.

 

Amuses bouche du terroir (pâté Hénaff/galette de sarrasin) :

Ingrédients : 1 boîte moyenne  de pâté Hénaff  (ou  +) – 2 galettes de sarrasin – des petits pics en bois.

Démoulez le bloc de pâté, coupez-le en dés de grosseur moyenne. Coupez les galettes en deux, dans chaque demi-galette découpez des bandes d'env. 2 cm de large. Enroulez un dé de pâté dans chaque bande de galette, maintenez avec un pic, disposez sur un plat et servez.

 

Amuses bouche chauds (saucisses Hénaff/galette de sarrasin) :

Ingrédients : 5 petites  saucisses Hénaff (+ ou -) – 3 galettes de sarrasin – moutarde – pics en bois

Grillez les saucisses à la poêle à griller, déposez-les sur une assiette plate et coupez chaque saucisse  en  4 tronçons.

Coupez les galettes en deux, dans chaque demi-galette découpez des bandes d'env. 3 cm de large. Enroulez un tronçon de saucisse dans chaque bande de galette, maintenez avec un pic.

Vous pouvez préparer ces amuses bouche un peu à l'avance. Dans ce cas vous les réchaufferez au micro-ondes 1mn 15 à 1 mn 30 environ, l'assiette couverte d'une cloche.

Servez accompagné d'une petite coupelle de moutarde.

 

Salade bretonne Coconaff aux pissenlits :

 

Ingrédients pour 4 personnes  : 1 boîte de 156 g de Pâté Hénaff – 100 g de Cocos de Paimpol – 2 Fonds d'artichauts – 250 g de pissenlits – vinaigrette à la moutarde et au basilic

 (Ajustez les quantités suivant le nombre de convives).

 

Les haricots : en cette saison j'utilise des cocos que j'ai achetés frais  en fin d'été, que j'ai écossés et que j'ai congelés tels quels sans les blanchir. Jetez les haricots sans les décongeler dans une casserole d'eau bouillante non salée et laisser bouillotter pendant 20 à 30 mn ; surveillez la cuisson, arrêtez avant que les haricots éclatent, égouttez, laissez refroidir dans la passoire.

Pour les artichauts : soit vous avez cuit des artichauts frais de Bretagne et vous avez réservé les fonds, soit vous pouvez utiliser des fonds d'artichauts en conserve. Coupez-les en dés.

Les pissenlits : vous les avez cueillis bien tendres au cours d'une promenade (en ce moment c'est la saison). Lavez-les soigneusement deux ou trois fois dans de l'eau légèrement vinaigrée. Essorez-les en douceur.

Démoulez le bloc de pâté Hénaff bien froid et découpez-le en cubes de grosseur moyenne.

Dans un saladier : disposez les pissenlits, ajoutez harmonieusement les cocos, les dés de fonds d'artichauts, les cubes de pâté Hénaff et assaisonnez avec une vinaigrette (huile, vinaigre, moutarde, sel, poivre, une pointe d'ail et de basilic). Mélangez délicatement à table devant les convives. Petite idée déco. : utilisez la boîte vide de Pâté Hénaff pour confectionner un petit bouquet centre de table composé de fleurs de pissenlits.

 

 

Salade tiède campagnarde aux Saucisses Hénaff :

Ingrédients : 4 petites saucisses Hénaff – 4 pommes de terre à chair ferme  – 1 salade frisée (ou des pissenlits) – quelques petits croûtons de pain frits – vinaigrette (huile, vinaigre de votre choix, sel, poivre, moutarde, ciboulette, une pointe d'ail)

Lavez la salade, essorez-la et déposez-la dans un saladier ou dans un plat creux.

Mettre à cuire les pommes de terre en robe des champs..

Faites griller les saucisses à la poêle à griller, coupez-les en petits tronçons de 1 cm environ.

Faites frire quelques petits dés de pain à la poêle dans un peu de beurre ou d'huile. Egouttez.

Epluchez les pommes de terre et coupez-les en rondelles.

Disposez sur votre salade, les rondelles de pommes de terre, les tronçons de saucisses, les petits croûtons. Arrosez de vinaigrette, mélangez délicatement à table au milieu des convives et servez aussitôt.

 

 

Sandwich verte campagne au pâté Hénaff :

Ingrédients : Pâté Hénaff – baguette de pain tradition (ou ordinaire) – petites feuilles de laitue – quelques pousses nouvelles d'échalotes (si vous avez la chance d'en avoir au jardin) – ou des cornichons

Coupez la baguette en 4 tronçons, ouvrez-les en deux. Disposez sur quatre moitiés de baguette  des feuilles de laitue, des tranches émincées de pâté, quelques pousses d'échalote finement coupées, ou des lamelles de cornichons, recouvrez avec les moitiés de baguette restantes.

 

 

Vous pourrez découvrir d'autres recettes sur le site Pâté Hénaff dont je vous joins la bannière ci-dessous :

Cliquez sur la bannière pour vous y rendre.

 

 

 

 



21/03/2007
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 110 autres membres



... ...

Vivre en Bretagne...
... ...

c'est le pied !





Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | Confidentialité | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion