Amuses-goule et mises en bè

Amuses-goule et mises en bè

 

M'est avis qu'astour on en fait ben des chichis à table .

Au restaurant avec l'apéro on vous dit qu'on va vous apporteut

- des amuses-gueule… tchi qu'cest ça ? c'est des tas de p'tits machins salës, histouére de t'calër un peu le pançôt ; vu l'nom, on s'attendreut plutôt à des papiers avec des blagues pour « s'fendre la gueule » … non ?

- ou des mises en bouche … i z'ont pas besoin de nous dire que c'est dins l'bè qu'ça s'met … on voueye ben qu'ça s'mange … on va pas s'les enfilër aillou !

I' s'cassint ben la téte à chërchër des nouviaou mots … pour nous c'qui compte c'est d'avaïr de tchaï dins l'assiëtte.

 

J'dis pas qu' c'est pas baou ni qu'c'est pas bon … c'est baou, bon … et pis ça change des cacahouètes. Mais au restaurant, l'addition aussi peut être belle et salée ! Faut pas s'privër d'ça un coup de temps en temps pour une féte … y'a pas d'mâ à s'faire du bien … après tout on n'vit qu'eune faïs !

 

Mée pour l'ordinaire, une bonne cass'rée d'pâtë d'campagne su la tab', suëdue d'une téte de viaou ravigote ou d'une bonne potinée de piëds d'pourcet ô des fayots, à mon goût ça vaut ben tous les chichis !

 

Maminou Annick. (mars 2006)

 

A propos de tête de viaou, voici une chanson en patois solognot :

 

 

 

1.

Si c'est du champagn' qu'on apporte

Jé l'bouérons ben sans chalumiau !

Cor'que la ripaill'soué complèt'

Sans qu'on buv'du vin d'bourgeaisiau

Moué, pour mon compt'l'affaire est fait'

Quant'j'ai mangé d'la têt de viau.

 

2.

Y'en a qu'ont pa l'coeur à la fête

Et qui s'ertiennent pour les pergniaux

Des p'tit'lich'ries, des ch'tit'galettes

N'leur rest'queuqu'fois rien qu'les grumiaux

Moi tant que d'faire queuqu'fois la fêt'

J'aime mieux manger d'la têt' de viau.

 

3.

D'la tête de viau ça n'a rien d'sal'

ça coul'tout seul dans l'gourganiau

ça nourrit son homm' et ça l'cal'

On peut n'en manger sans coutiau

J'laiss'rais tout'vos huîtr's de Cancale

Pour eun'bonn'liv'de têt' de viau.

 

4.

Ma femm' qu'à toujou'ben su m'plair'

M'dit l'aut'jour "mon homm' comm't'es biau

C'est an'hui ton anniversaire"

Et la v'la qu'à m'offr'son musiau

J'lé dis "bié moué la ménagère

Faut mieux manger d'la têt' de viau".

 

5.

Têt' qu'on rencontr' dans tout'les fêtes

Portant lauriers, portant pouériau,

J't'eum' quand tu brill' sous n'eun' chapiau

Ben j't'eum'cor mieux dans mon assiette

Quand qu't'es tout bonn'ment têt' de viau.

 

6.

Foin d'politique ! Quand deux estrèm'

S'coltin' et vont s'querver la piau

C'est-y là des Français qui s'aim'

Et qui respectont leu'drapiau ?

Au lieu d's'entermanger nous-mêm'

Faut mieux manger d'la têt' de viau.

 

(source l'Almanach du Solognot 2004)

 

 



22/03/2006
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 111 autres membres



... ...

Vivre en Bretagne...
... ...

c'est le pied !





Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | Confidentialité | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion