Lecture - écriture - littérature - poésie - citations - langage - mots

 

 

  « A elle seule la vie est une citation » (J.L. BORGES)

 


 

« A la pointe de mes doigts je caresse le clavier pour m’en aller sur l’écran graver : …….. »

 


 

« A quoi peut servir un livre sans images ni dialogues ? » (Lewis CARROLL)

 


 

« Aucun poème ne sera si grand, si noble, si véritablement digne du nom de poème, que celui qui aura été écrit uniquement pour le plaisir d’écrire un poème » (Charles BAUDELAIRE)

 


 

« Ce pourquoi les hommes retiennent si peu ce qu’ils lisent tient au fait qu’ils pensent trop peu par eux-mêmes ; là où un homme sait bien répéter ce qu’un autre a dit, c’est qu’il y a habituellement réfléchi » (Georg Christoph LICHTENBERG)

 


 

« Ce qui importe, ce n’est pas de lire, mais de relire » (Jorge Luis BORGES)

 


 

« Ce qui manque aux orateurs en profondeur, ils vous le donnent en longueur » (Charles de MONTESQUIEU)

 


 

« C’est à peine s’il existe une marchandise au monde plus étrange que les livres ; imprimés par des gens qui ne les comprennent pas ; vendus par des gens qui ne les comprennent pas ; reliés, censurés et lus par des gens qui ne les comprennent pas ; bien mieux, écrits par des gens qui ne les comprennent pas » (Georg Christoph LICHTENBERG)

 


 

« C’est le sort de presque tous les hommes de génie ; ils ne sont pas à la portée de leur siècle ; ils écrivent pour la génération suivante » (Denis DIDEROT)

 


 

« C’est une joie de tenir dans mes mains une page blanche devenue poème. Avec son odeur. La typographie est un acte d’amour. Je veux que le caractère soit gravé dans le papier. Je veux une page ancrée et encrée. Un livre se lit aussi avec les mains … » (René ROUGERIE, typographe)

 


 

« C’est un métier de faire un livre, comme de faire une pendule » (LA BRUYERE)

 


 

« Ceux qui répugnent à lire, de crainte d’altérer l’originalité de leur esprit, ceux qui ne mettent rien dans leurs poches, de peur de les déformer : les uns et les autres manifestent ainsi que leur costume ou leur esprit n’est pas d’une très bonne étoffe » (Gilbert CESBRON)

 


 

« Ceux qui vivent à la dérive ne sont pas tous poètes, mais les poètes vivent tous à la dérive » (YI MUNYOL, poète coréen contemporain)

 


 

« Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe » (Jules RENARD)

 


 

« Citer les pensées des autres, c’est souvent regretter de ne pas les avoir eues soi-même et c’est en prendre la responsabilité » (Sacha GUITRY)

 


 

« Comme les musées, les bibliothèques sont un refuge contre le vieillissement, la maladie, la mort » (Jean GRENIER)

 


 

« De tous les instruments de l’homme, le plus étonnant est, sans aucun doute, le livre » (Jorge Luis BORGES)

 


 

« Ecrire, c’est une façon de parler sans être interrompu » (Jules RENARD)

 


 

« Il est absurde de se donner des règles absolues sur ce qu’il faut lire et ce qu’il ne faut pas lire. Plus de la moitié de la culture moderne repose sur ce qu’il ne faut pas lire » (Oscar WILDE)

 


 

« Il est aussi difficile à un poète de parler poésie qu’à une plante de parler horticulture »  (Jean COCTEAU)

 


 

« Il existe deux causes à la mévente d’un livre : qu’il soit mauvais, qu’il soit trop bon » (Robert SABATIER)

 


 

« Il faudrait que les mêmes moyens soient donnés à chacun d’accéder à la culture. Le livre est, dans tout son archaïsme, l’outil idéal » (Jean-Marie Gustave LE CLEZIO)

 


 

« Il n’est pas de bons livres pour enfants qui ne contiennent, éternellement cachées, les questions qui tourmentent les hommes » (Jeanne CAPPE – Lire)

 


 

« Il n’existe pas de livre moral ou immoral. Les livres sont bien ou mal écrits. C’est tout » (Oscar WILDE)

 


 

 « Il n’y a plus de solitude là où est la poésie » (Charles Ferdinand RAMUZ)

 


 

« Il y a des livres qu’on voudrait pouvoir envoyer à ceux qui sont morts » (Ernst MOERMAN)

 


 

« J’adore aller dans les librairies, j’adore flâner, fureter, renifler, sniffer les livres ! » (l’écrivain Frédéric BELGBEDER, farouchement opposé aux livres électroniques)

 


 

« J’aime tous les accents, c’est le sel de la parole et la seule différence qui la sépare de l’écriture. Non seulement l’accent révèle un être humain, mais je me plais à croire qu’il traduit un peu le pays où il vit » (Pierre Jakez HELIAS)

 


 

« Je me reproche de n’avoir pas, au jour le jour, transcrit sur un carnet spécial les phrases glanées au cours de mes lectures, qui méritaient de retenir l’attention, dont je voudrais me souvenir pour pouvoir les citer au besoin » (André GIDE)

 


 

« Je sais que la poésie est indispensable mais je ne sais pas à quoi » (Jean COCTEAU)

 


 

« Je suis la somme des livres que j’ai lus. Ce n’est pas si simple : je suis aussi la somme des livres que j’ai refusé de lire » (Alain BOSQUET)

 


 

« L’écriture c’est passer le temps. La musique c’est le faire passer. La peinture c’est l’effacer » (Georges PERROS)

 


 

« L’histoire est le roman qui a été. Le roman est de l’histoire qui aurait pu être » (Edmond et Jules de GONCOURT)

 


 

« L’homme construit des maisons parce qu’il est vivant, mais il écrit des livres parce qu’il se sait mortel » (Daniel PENNAC)

 


 

« La bêtise des gens consiste à avoir une réponse à tout. La sagesse d’un roman consiste à avoir une question à tout » (Milan KUNDERA)

 


 

« La lecture des journaux est comparable au ménage : elle n’est efficace que si l’on va dans les coins » (Philippe BOUVARD)

 


 

« La lecture est un acte d’identification : si nous comprenons ce que nous lisons, c’est que les sentiments exprimés sont déjà en nous. Autrement, le livre nous tombe des mains » (Madeleine CHAPSAL)

 


 

« La littérature n’a rien à voir avec la richesse du vocabulaire, sinon le plus grand des chefs-d’œuvre serait le dictionnaire » (Paul LEAUTAUD)

 


 

« La littérature ne permet pas de marcher, mais elle permet de respirer » (Roland BARTHES)

 


 

« La littérature, c’est du chagrin dominé par la grammaire » (Jean d’ORMESSON)

 


 

« La passion des sentiments se retrouve dans les livres… »

 


 

« La pensée vole et les mots vont à pied. Voilà tout le drame de l’écrivain » (Julien GREEN)

 


 

« La poésie de la terre ne meurt jamais » (John KEATS)

 


 

« La poésie est cette musique que tout homme porte en soi » (William SHAKESPEARE)

 


 

« La poésie est le souvenir des meilleurs et des plus heureux moments, des meilleurs et de plus heureux souvenirs » (Percy BYSSHE SHELLEY)

 


 

« La poésie est une clameur, elle doit être entendue comme la musique. Toute poésie destinée à n’être que lue et enfermée dans sa typographie n’est pas finie ; elle ne prend son sexe qu’avec la corde vocale, tout comme le violon prend le sien avec l’archet qui le touche. »  (Léo FERRE – dans « Poètes vos papiers »)

 


 

« La poésie n’est pas prisonnière d’un genre figé, mais peut très bien s’accommoder de n’importe quelle forme d’expression musicale, de la plus classique à la plus expérimentale, pourvu que le talent et la sincérité du compositeur et de l’interprète soient au rendez-vous. » (Marc ROBINE – Ouest-France 13.03.2003, Article « C’est le Printemps des poètes… « Avec des pas d’oiseaux sous l’aile des chansons » (Léo FERRE)

 


 

 « La poésie, c’est autre chose » (Courte phrase, à la fois limpide et immensément ouverte d’Eugène GUILLEVIC)

 


 

« Le livre est un miroir : si un singe s’y regarde, ce n’est évidemment pas l’image d’un apôtre qui apparaît » (Georg Christoph LICHTENBERG)

 


 

« Le monde est un beau livre, mais il sert peu à qui ne le sait lire » (Carlo GOLDONI)

 


 

« Le poème est l’amour réalisé du désir demeuré désir » (René CHAR)

 


 

« Le poète doit être un professeur d’espérance » (Jean GIONO)

 


 

« Le plus bel hommage que nous puissions rendre à un auteur n’est pas de rester attachés à la lecture de ses pages, mais plutôt de cesser inconsciemment de lire, de reposer le livre, de le méditer et de voir au-delà de ses intentions avec des yeux neufs » (Morgan, Charles LANGBRIDGE)

 


 

« Le roman est l’histoire éternelle du cœur humain. L’histoire vous parle des autres, le roman vous parle de vous » (Alphonse KARR)

 


 

« Les documents humains font les bons livres » (Edmond de GONCOURT)

 


 

« Les grands textes sont d’énormes réservoirs de solutions à  nos conflits psychiques, à nos peines, à nos espérances » (Alexandre JARDIN)

 


 

« Le temps de lire est toujours du temps volé. C’est sans doute la raison pour laquelle le métro se trouve être la plus grande bibliothèque du monde » (Daniel PENNAC)

 


 

« Le temps de lire, comme le temps d’aimer, dilate le temps de vivre » (Daniel PENNAC)

 


 

« Le vocabulaire est un riche pâturage de mots » (HOMERE)

 


 

« Les bons mots sont comme le blé dans les champs : ils moissonnent le pain du bonheur quotidien » (Michel BOUTHOT)

 


 

« Les bretonnants savent autant le français que vous… C’est leur prose. Et le breton, à notre époque, leur poésie » (Pierre Jakez HELIAS)

 


 

« Les contes de fées sont les romans érotiques des enfants » (Jean PAULHAN)

 


 

« Les grands textes sont d’énormes réservoirs de solutions à nos conflits psychiques, à nos peines, à nos espérances » (Alexandre JARDIN)

 


 

« Les livres anciens sont pour les auteurs ; les nouveaux, pour les lecteurs » (MONTESQUIEU)

 


 

« Les livres, ça nous fait grandir » (Bébés lecteurs)

 


 

« Les livres ne font que rendre ce qu’on leur donne »  (Jean GUEHENNO)

 


 

« Les livres peuvent se diviser en deux groupes : les livres du moment et les livres de toujours » (John RUSKIN)

 


 

« Les livres qu’on ne relit pas sans cesse avec plaisir ne valent pas la peine d’être lus » (Oscar WILDE)

 


 

« Les meilleurs livres sont ceux que ceux qui les lisent croient qu’ils auraient pu faire » (Blaise PASCAL)

 


 

« Les mots justes trouvés au bon moment sont de l’action » (Hannah ARENDT)

 


 

« Les mots sont les passants mystérieux de l’âme » (Victor HUGO)

 


 

« Les mots, il suffit qu’on les aime pour écrire un poème » (Raymond QUENEAU)

 


 

« Les racines des mots sont-elles carrées ? » (Eugène IONESCO)

 


 

« Les vrais gourmands lisent en remuant les lèvres, pour déguster les mots » (Yvan AUDOUARD)

 


 

« Lire, c’est emprunter, en tirer profit, c’est rembourser sa dette » (Georg Christoph LICHTENBERG)

 


 

« Lire : prendre, s’enrichir en s’abritant de tous risques. Or n’avoir jamais été blessé par un livre, c’est n’avoir jamais lu » (Jean SULIVAN)

 


 

« Lire : sortir de soi. Consentir à ce que le texte renvoie au néant nos idées et sentiments conventionnels, notre vie publique ou privée » (Jean SULIVAN)

 


 

« Lire un livre sous un arbre en double le plaisir. On ne sait plus si on tourne les pages ou si on feuillette l’arbre » (Jean CHALON)

 


 

« Lorsque je rentre dans une librairie, je ne choisis pas un livre, c’est lui qui me choisit » (Marilyn MONROE)

 


 

 « Malheur à tout roman que le lecteur n’est pas pressé d’achever » (D’ALEMBERT)

 


 

« On peut juger de la beauté d’un livre à la vigueur des coups de poing qu’il vous a donnés et à la longueur du temps qu’on met ensuite à en revenir » (Gustave FLAUBERT)

 


 

« On voit que le vent ne sait pas lire quand il feuillette les pages d’un livre à l’envers » (Ramon GOMEZ DE LA SERNA)

 


 

« Passer quelques heures à lire Est mon plus doux amusement ; … » (SAINT-EVREMOND)

 


 

« Quand je pense à tous les livres qu’il me reste encore à lire, j’ai la certitude d’être encore heureux » (Jules RENARD)

 


 

« Si on a du génie, on ne fait pas de cinéma, on écrit un grand livre » (Michel AUDIARD)

 


 

« Si un livre et une tête se heurtent et que cela sonne creux, le son provient-il toujours du livre ? » (Georg Christoph LICHTENBERG)

 


 

« Si vos parents sont par malchance devenus de vraies grandes personnes, éduquez-les et apprenez-leur à lire » (Jean COCTEAU – Bagages d’enfance)

 


 

« Si vous jugez le livre, le livre vous juge aussi » (Stephen KING)

 


 

« Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu’il vous faut »(CICERON)

 


 

« Tant que la lecture est pour  nous l’initiatrice dont les clefs magiques nous ouvrent au fond de nous-mêmes la porte des demeures où nous n’aurions pas su pénétrer, son rôle dans notre vie est salutaire » (Marcel PROUST)

 


 

« Tout homme bien portant peut se passer de manger pendant deux jours, de poésie jamais » (Charles BAUDELAIRE)

 


 

« Tous nos mots ne sont que des miettes qui tombent du festin de notre esprit » (Khalil Gibran – écrivain libanais)

 


 

« Tout ce dont vous avez besoin, c’est d’une maison pleine de livres et d’un jardin plein de fleurs » (Andrew LANG)

 


 

« Tout compte fait, je ne sais pas de plaisir plus paisible que celui de bouquiner sur les quais » (Anatole FRANCE)

 


 

« Tout homme bien portant peut se passer de manger pendant deux jours, de poésie, jamais. » (Charles BAUDELAIRE)

 


 

« Toutes les grandes lectures sont une date dans l’existence » (Alphonse DE LAMARTINE)

 


 

« Un beau livre, c’est celui qui sème à foison des points d’interrogation » (Jean COCTEAU)

  


 

« Un bon livre, bien calé et au chaud, c’est aussi un moment de bonheur »

 


 

« Un bon livre est celui que l’on retrouve toujours plein après l’avoir vidé » (Jacques DEVAL)

 


 

« Une bibliothèque est une chambre d’amis » (Tahar BEN JELLOUN)

 


 

« Une chambre sans livre est un corps sans âme » (adage latin)

 


 

« Un grand écrivain se remarque au nombre de pages qu’il ne publie pas » (Stéphane MALLARME)

 


 

« Un livre, en effet, relié en maroquin rouge et marqué d’un signet de soie, était posé sur la cheminée, attendant qu’on revienne à lui » (Les treize vents – Juliette BENZONI)

 


 

« Un livre n’est après tout qu’un extrait du monologue de son auteur. L’homme ou l’âme se parle ; l’auteur choisit dans ce discours » (Paul VALERY)

 


 

« Un livre qui me fascine, il m’arrive d’en lire vingt pages et de le planter là pour toujours. La beauté blesse, il faut s’en approcher avec prudence. On a envie de disparaître » (Jean SULIVAN)

 


 

« Un trésor de belles maximes est préférable à un amas de richesses » (SOCRATE)

 


 

 « Une chambre sans livre est un corps sans âme » (Adage latin)

 


 

« Une danse est un poème » (Denis DIDEROT)

 


 

« Une lecture amusante est aussi utile à la santé que l’exercice du corps » (Emmanuel KANT)

 


 

« Vivre les mots au-delà de leur sens, vivre les sens au-delà de leurs maux » (Dominique MEUNIER)

 


 

« Vous aimez les livres ? Vous voici heureux pour la vie » (Jules CLARETIE)


 

citation chambre livres.jpg


 

 citation l'histoire est le roman.jpg


 

Citation livres.jpg


 

 

 

 

 



16/02/2018
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 111 autres membres



... ...

Vivre en Bretagne...
... ...

c'est le pied !





Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | Confidentialité | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion