Fidèle ami

Fidéle ami

Ce n'est pas lui qui a choisi
Etait blotti contre sa mère
Là bien au chaud quand je l' ai pris
Boule de poils sans belle manière

Ce fut un chiot adorable
Il était la joie des enfants
Joueur soyeux couleur sable
Un animal bien remuant

Arrive le moment du dressage
Il en a fait notre Paddy
Car il n'était pas toujours sage
Faire ses dents et ses oublis

Puis il devenu chien de garde
Il n' aboie pas sans raison
N'approchez pas par mégarde
C'est lui qui défend la maison

Il a une rare intelligence
Avec ses yeux pleins de bonté
Je lui fais toutes mes confidences
A lui je peux tout raconter

Il connaît mes joies mes peines
C'est un fidèle et il comprend
T'avoir là c'est une veine
Je ne suis pas seul et tu m'attends

Tu es un chien formidable
On t'aime tant à la maison
Sans doute comme tes semblables
Rendre heureux c'est ta raison

A connaître trop les hommes
On aime beaucoup son chien

Henri Raimbaut

 



14/06/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 110 autres membres



... ...

Vivre en Bretagne...
... ...

c'est le pied !





Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | Confidentialité | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion